« La Moldavie à la croisée des mondes »​ : lancement d’ouvrage au Sénat en présence de Jean-Pierre Raffarin

Le 18 juin sonne comme un appel. C’est à cette date que le livre de Josette Durrieu et Florent Parmentier a été publié : La Moldavie à la croisée des mondes.

L’ouvrage solde un travail commencé il y a trois ans, et sort une semaine après une nouvelle crise politique moldave qui a vu le pays connaître deux gouvernements, jusqu’à la fin de la semaine dernière. L’inquiétude était de mise, et l’heureux dénouement souligne le caractère heurté de la vie politique moldave.

Après une introduction de Franck Ménonville et Jean-Michel Mis, présidents des groupes d’amitié au Sénat et à l’Assemblée nationale, Josette Durrieu, puis Florent Parmentier, ont pris la parole pour partager leur vision de la Moldavie : venant de deux parcours différents, au Sénat et à Sciences Po, leur vision tangente pourtant une vision commune des enjeux.

Aucun texte alternatif pour cette image

C’est ainsi que Jean-Pierre Raffarin, préfacier, reprend la parole, avec efficacité, profondeur et humour. Efficacité, parlant sans note des problématiques européennes avec ferveur. Profondeur, quand il s’agissait de mettre la Moldavie au cœur des problématiques à l’Est : la sécurité à l’Est du continent trouve ici un formidable laboratoire. Humour quand il évoque son ancienne collègue, pour laquelle il ne cache pas son estime – tout en notant que « c’est un adversaire difficile en négociation, même pour les Russes ! ».

La Présidente du groupe d’amitié pour la Moldavie au Conseil de l’Europe, Maryvonne Blondin, l’ancien Ambassadeur de France en Moldavie Pascal Vagogne ou l’actuel chargé d’affaire moldave ont pu échanger à propos du livre, en présence de Sénateurs et de Députés (Jean-Michel Mis et Pierre-Alain Raphan), d’enseignants et de curieux.

Un livre, ce sont avant tout des rencontres, des retrouvailles et des échanges. Cet événement n’a pas échappé à cette règle ! L’ouvrage, s’il plonge ses racines dans l’histoire de la région de la Moldavie, montre l’avenir d’un pays qui résume les contradictions actuelles du continent. La Moldavie est donc plus que jamais un pays à suivre !

 

moldova-location-map.jpg