Présidentielles en Moldavie: une victoire du modèle Poutine? (BRET et PARMENTIER sur Telos)

Le 13 novembre 2016, Igor Dodon a remporté les élections présidentielles moldaves avec 52,2% des voix, face à Maia Sandu qui atteint 47,8% des voix. Ainsi, le candidat pro-russe remporte la victoire sur la candidate pro-européenne, ancienne ministre de l’Education et figure de la contestation des oligarques de l’hiver 2014-2015.

Est-ce un non-événement dans une Europe obsédée par l’élection américaine ?

Les élections moldaves, loin d’être négligeables illustrent et alimentent plusieurs tendances de fond de la politique européenne : les difficultés de l’Etat de droit face aux oligarchies, les ratés de la politique de voisinage de l’Europe et la centralité de Vladimir Poutine dans les débats nationaux. Aujourd’hui, en Moldavie comme ailleurs, le président russe parvient à dicter une partie des termes du débat électoral. En outre, l’Union européenne sort deux fois perdante de l’élection : elle est la seule à financer le pays mais fait l’objet de toutes les critiques et est officiellement délaissée pour la sphère d’influence russe.

Retrouvez l’analyse ici : Moldavie Présidentielles

images