En Moldavie, « la Russie attise la colère de la population pour la retourner contre les dirigeants » (PARMENTIER – L’Obs)

La Russie asphyxie l’économie moldave avec ses tarifs gaziers et va jusqu’à la menacer de suivre la « même voie que l’Ukraine ». Pour Florent Parmentier, spécialiste de la région, la menace est réelle mais pas imminente. En revanche, l’offensive hybride bat son plein, entre noyautage de l’opposition et manipulation de la colère populaire.

Propos recueillis par Mahaut Landaz

·Publié le 

Mais que se passe-t-il en Moldavie ? La petite ex-république soviétique, victime collatérale de la guerre en Ukraine, a fait parler d’elle sur la scène internationale au mois de février, avec une nouvelle séquence de tensions avec la Russie.

« La guerre est à notre porte » : en Moldavie, la crainte d’être la prochaine cible de Poutine

Le 2 février, le ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a déclaré que la Moldavie pourrait suivre « le même chemin que l’Ukraine ». Le 10, un projectile a survolé le pays dans sa course vers l’Ukraine, un incident qui s’était déjà produit à deux reprises depuis le début de la guerre. Le 14, la présidente moldave, Maia Sandu, a fermé l’espace aérien suite à des menaces de coup d’Etat, d’abord révélées par les services de renseignements ukrainiens avant d’être confirmés par leurs homologues moldaves.

L’intégralité de l’entretien peut être lue ici.