Trois questions à Pierre SAUTREUIL, lauréat du Prix Bayeux Calvados

Samedi 10 octobre 2015, le journaliste Pierre SAUTREUIL, en alternance à l’AFP et à l’école de journalisme de Sciences Po, a été distingué lors de la 22ème édition du Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre dans la catégorie Jeune reporter (moins de 28 ans) pour  trois enquêtes parues dans l’Obs de novembre à février 2015. A cette occasion, il répond à 3 questions de Cyrille BRET.

e34960df4d23249ecf7b0593854ee7d8

Cyrille BRET : Quelle signification professionnelle revêt pour vous l’attribution de ce prix ?

Pierre SAUTREUILC’est un immense honneur de recevoir un prix aussi prestigieux. Chacun des reportages sélectionnés pour la finale méritait cette récompense, et c’est donc avec beaucoup de joie que j’ai appris la nouvelle. C’est une récompense, mais surtout un encouragement dans la voie que j’ai choisie, le reportage et l’enquête à l’international, en zone de guerre s’il le faut.

Cyrille BRET : Qu’est ce qui change en zone de guerre quand on est journaliste ?

Pierre SAUTREUIL : Le danger tout d’abord, qui limite l’accès aux informations et peut brouiller le jugement. Je pense qu’il faut essayer de garder la tête froide, d’étudier la situation à la façon d’un chercheur, de manière dépassionnée, en s’évertuant à déconstruire les discours de propagande qui saturent l’espace public. La guerre de l’information est une composante essentielle du conflit en Ukraine. De ce fait, le degré de rigueur nécessaire est très élevé : il faut vérifier ses informations en permanence, ne jamais faire totalement confiance à une source, toujours se méfier d’une éventuelle manipulation, et surtout ne pas hésiter à débattre avec ses confrères de la véracité d’une information.

J’ai remercié lors de ma remise de prix les reporters avec lesquels j’ai eu la chance de travailler, des journalistes qui étaient des modèles et qui sont devenus des amis. Je pense que c’est indispensables en zone de guerre. Leur soutien, leur aide et leurs conseils m’ont aidé à tenir le coup dans des situations difficiles. Je suis heureux d’avoir rencontré des personnes de cette qualité et d’avoir noué des liens d’amitié sincères avec eux.

Cyrille BRET : Quels seront vos prochains sujets d’enquête dans la sphère post-soviétique? Dans quelles zones et sur quels thèmes ?

Pierre SAUTREUIL : Pour l’instant je dois achever mes études ! Je serai diplômé en juin 2016. D’ici là, j’entame une alternance à l’AFP. Pour la suite on verra bien. L’intervention russe en Syrie me pousse à m’intéresser encore plus au Proche et au Moyen-Orient. La situation en Ukraine reste tendue, il faudra la suivre avec énormément d’attention, et la levée des sanctions en Biélorussie promet des développements intéressants. La période est faste pour quiconque s’intéresse à l’espace post-soviétique !

Retrouvez les textes de Pierre SAUTREUIL :

– Les gueules noires du Donbass (pas de version en ligne)

– Les seigneurs de guerre de Lougansk : http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine-la-revolte/20141214.OBS7862/ukraine-les-seigneurs-de-guerre-de-lougansk.html

– Les avions fantômes de Lougansk : http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine-la-revolte/20150218.OBS2788/ukraine-les-avions-fantomes-de-lougansk.html

Et son premier entretien avec EAP sur sont reportage « Qui a tué le commandant Batman? » : https://eurasiaprospective.wordpress.com/2015/07/23/pierre-sautreuil-reporter-en-ukraine/

1 commentaire

  1. Je ne peux que féliciter ce jeune homme mais brillant journaliste certes, mais de guerre dans ces régions si difficiles.
    Comme je connais ses origines familiales, je suis très fière de cette réussite à cet âge, avec une telle maturité et à un avenir très brillant.

    Le grand bonheur aux parents et à la fraterie de Pierre.
    Avec toute ma sympathie.
    Brigitte

    NB – Bon courage pour l’écriture d’un premier livre et chez Grasset de surcroît.
    Papa est très fier de son fils.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s