Crise des migrants en Europe de l’Est: à quoi joue la Biélorussie? (PARMENTIER – RFI)

Après l’Union européenne, l’ONU durcit à son tour le ton concernant le sort des migrants bloqués à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne. Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, dénonce une «situation intolérable» et réclame un accès humanitaire «immédiat».

Environ 3 000 à 4 000 personnes, principalement des Kurdes du Moyen-Orient, sont massées depuis plusieurs jours dans une zone boisée à la frontière orientale de l’Union européenne, sous des températures glaciales et face à un important dispositif polonais destiné à les stopper. Les Européens accusent, depuis des semaines, le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, d’alimenter les tensions en délivrant des visas à ces migrants et en les acheminant à la frontière, pour se venger des sanctions européennes adoptées contre son pays. Alors, à quoi joue la Biélorussie ? Le régime d’Alexandre Loukachenko utilise-t-il vraiment ces migrants pour déstabiliser la Pologne et, plus largement, l’Union européenne ?

L’émission peut être écoutée dans son intégralité ici.