Les causes de la nouvelle offensive sur Marioupol

arton30564-86185

27 janvier 2015 – entretien de Florent PARMENTIER avec Etienne DUBUIS, du quotidien helvétique Le temps. (extraits)

Dans un contexte où les combats ont repris dans le sud est de l’Ukraine depuis le début de la semaine, à proximité de la ville de Marioupol, Florent PARMENTIER revient sur les causes du conflit dans cette région ukrainienne stratégique pour le contrôle de l’accès terrestre à la Crimée. Les insurgés et leurs soutiens russes sont-ils déterminés à établir une continuité territoriale entre la Fédération de Russie, la Crimée annexée en mars 2013 et les Républiques Populaires de Donetsk et de Luhansk ?

Retrouvez l’intégralité du texte sur le site du journal Le temps :

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/3712ebb0-a5a2-11e4-9acf-c65b500212f4/Pourquoi_les_combats_ont_redoubl%C3%A9_en_Ukraine

 

Pourquoi les combats ont redoublé en Ukraine

(…) Les séparatistes pro-russes ont mené plusieurs offensives spectaculaires ces derniers jours dans l’est de l’Ukraine. Comment expliquer ces initiatives près de dix mois après le début des hostilités ? (…) L’encerclement de la ville à moitié enclavée de Debaltsevo traduit la volonté d’assurer une continuité territoriale à l’embryon d’Etat formé dans la région du Donbass, à cheval sur les oblasts de Donetsk et de Lougansk. Une continuité qui est censée faciliter la gestion de cet espace, baptisé la «Nouvelle-Russie», et à encourager à terme sa reconnaissance par d’autres pays.La conquête de l’aéroport de Donetsk après des mois de combats acharnés répond à d’autres priorités. «Elle a été d’une grande importance symbolique, souligne Florent Parmentier, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris. Une légende s’était formée au fil du temps autour de ses défenseurs, décrits comme des cyborgs.» Le site compte par ailleurs un intérêt pratique évident. «Les indépendantistes ont besoin de ce genre d’infrastructures s’ils veulent créer un Etat viable», observe Alexandre Vautravers.Le bombardement de Marioupol reste, lui, mystérieux. A-t-il constitué une frappe isolée? Ou annonce-t-il une campagne plus large? Et s’il n’est qu’un début, à quoi ressemblera la suite? «Marioupol est une ville industrielle importante, avance Florent Parmentier. Elle est aussi un port susceptible de sécuriser l’arrière-pays. Sans elle, la région du Donbass n’est pas complète.»Mais peut-être les indépendantistes et leur puissant protecteur voient-ils encore plus loin. Marioupol se situe entre la Russie et la péninsule de Crimée, arrachée à l’Ukraine il y a un an. Sa conquête permettrait à Moscou de relier cet espace disputé à son territoire par voie de terre et non plus seulement par voie aérienne ou maritime. Et donc de mieux en sécuriser l’accès.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s