Les défilés de Riga (PARMENTIER sur Sputnilk)

Sputnik_logo.svg Florent Parmentier était interrogé par Sputnik, l’agence de presse russe, à propos du sujet délicat des défilés de vétérans de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que plusieurs autres spécialistes. Délicat parce que la sujet est important pour la construction européenne, qui n’est pas un processus amnésique ; dans sa critique des mouvements nationalistes lettons, la Russie oublie toutefois bien souvent qu’elle finance elle-même nombre de partis d’extrême-droite anti-européens…

« D’après Florent Parmentier, maître de conférence à Sciences Po Paris, la marche d’anciens combattants des Waffen SS en Lettonie rappelle que « la mémoire de la Seconde Guerre mondiale est très différente selon les pays en Europe (…) Une telle manifestation ne rencontrerait aucune sympathie en France. Il est évident que si l’on fait abstraction de l’histoire du pays, qui met en parallèle les souffrances dues au nazisme et celles dues au régime soviétique, cette manifestation n’a pas de sens (…). Tolérer une manifestation ne veut pas nécessairement dire en reprendre tous les messages. Dans un contexte international tendu, il faut cependant miser sur l’éducation et le débat, discuter de ces questions sur la place publique, et ne pas s’enfermer dans un dialogue de sourds entre les citoyens », indique l’analyste.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150316/1015188769.html#ixzz3UagLQDUN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s