Gazprom et les institutions européennes, deux visions pour une procédure

Atlantico, un vent nouveau sur l'info

Atlantico : comment comprendre la décision de Bruxelles d’engager une procédure pour abus de position dominante contre Gazprom ? Florent Parmentier : Les institutions européennes ont déclenché une procédure pour abus de position dominante contre Gazprom : compte-tenu de la présence de Gazprom sur les marchés européens, cela n’a à première vue rien de surprenant. Plus précisément, deux visions de l’énergie s’affrontent : d’un côté, la vision d’un grand marché libéralisé propre aux institutions européennes, garantes du bon fonctionnement des marchés ; de l’autre, Gazprom, monopole d’exportation de la Russie (mais pas de production), qui incarne la vision d’un nationalisme énergétique que défend Moscou. La différence entre ces deux visions s’expliquent non par une hostilité inhérente entre Européens et Russes, mais plutôt à leur position respective dans la chaîne de valeur de l’énergie, les premiers étant essentiellement consommateurs et les seconds producteurs.

Pour lire la suite : http://www.atlantico.fr/decryptage/gazprom-face-procedure-anti-trust-bruxelles-simple-application-regles-concurrence-europeenne-ou-acte-guerre-soft-vis-vis-russie-2125781.html#Z0vf8GjFiyme3YQL.99

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s